Areva : quelles sont les pièces produites au Creusot concernées par les "anomalies"

Les Echos dévoilent de possibles falsifications des dossiers de fabrication des composants nucléaires sur le site d’Areva, au Creusot. C'est là que sont produites les pièces en acier, dont la cuve du réacteur EPR de Flamanville.

(La pose de la cuve de l'EPR de Flamanville, en janvier 2014. © MaxPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Selon nos confrères des Echos, un opérateur aurait falsifié des documents sur la qualité des pièces fabriquées par Creusot Forge, une usine qui fabrique des composants entrant dans la fabrication des centrales nucléaires. C'est ce site qui a produit la cuve du réacteur EPR de Flamanville.

A LIRE AUSSI ►►► Le Creusot, un nouveau dossier encombrant pour Areva

Les pièces qui sortent de Creusot Forge sont essentielles pour la sureté des centrales nucléaires. Il s’agit des pièces d’acier qui vont constituer les générateurs de vapeur, mais surtout la cuve du réacteur nucléaire, qui doit résister à la réaction nucléaire, à des températures de plus de 400°C et à une pression énorme… C’est un peu comme une cocotte minute qui doit, en plus, contenir la radioactivité pour éviter qu’elle ne sorte dans l’environnement.

Donc, si ces falsifications sont avérées, les pièces d’acier de cette cuve, au lieu d’être souples pour bien résister à la chaleur et à la pression, sont plus dures que ce que dictent les normes… donc plus cassantes. Le risque est celui d'une rupture brutale de la pièce, ce qui n’est pas du tout souhaitable sur un réacteur en fonctionnement.

Mais Areva exclut ce type de problème en assurant que les anomalies détectées ne remettent pas en question l’intégrité de ses pièces… L’entreprise demande aussi encore un délai de 15 jours afin de vérifier en tout plus de 10 000 dossiers qui remontent aux années 60. Et assure aussi jouer la transparence pour mettre fin à des pratiques du passé.

A LIRE AUSSI ►►► "L'excellence française de la filière nucléaire en prend un sérieux coup" (Sortir du nucléaire)

A LIRE AUSSI ►►► "Si la preuve est apportée (...) alors ce serait criminel" (Greenpeace France)