VIDEO. "Nous avons trouvé notre trésor" : #AlertePollution a suivi l'expédition partie à la recherche des téléphones Garfield échoués dans le Finistère

Grâce à notre enquête #AlertePollution, l'association de nettoyage de plages Ar Viltansoù a réussi à localiser le conteneur qui transportait les téléphones dans les années 1980. Découvrez les images de notre équipée.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Le mystère est résolu." Dominique s'amuse de sa découverte : un téléphone à l'effigie du chat Garfield. Son "trésor", comme il l'appelle. Vendredi 22 mars, après des années passées à nettoyer le littoral breton, lui et d'autres bénévoles d'Ar Viltansoù ont enfin découvert l'origine de ces félins en plastique orange qui souillent les plages de la région. Il y a quelques semaines, l'association nous avait signalé, dans le cadre de notre enquête participative #AlertePollution, cette pollution récurrente depuis plus de trente ans.

>> Grâce à #AlertePollution, une association retrouve l'origine des téléphones Garfield qui polluent les plages du Finistère depuis plus de trente ans

Jusque-là, le mystère était total. La seule piste : un possible échouage de conteneur. "Les anciens ont souvenir d'un échouement, possiblement dans la rade de Brest toute proche, sans pouvoir le dater précisément", racontait
Claire Simonin-Le Meur, présidente d'Ar Viltansoù. 
Après la médiatisation de ces chats Garfield en perdition par franceinfo, mi-février, un agriculteur de la région s'est confié à l'association et a indiqué le lieu d'où pourraient s'échapper ces téléphones.

"Symbole de la pollution maritime"

Profitant des forts coefficients de marée, à mer basse, une demi-douzaine de bénévoles de l'association a alors enfilé ses chaussures de randonnée et ses gants en caoutchouc pour partir à la recherche du conteneur. Nous les avons accompagnés dans ce chaos de roche, où nous avons bien retrouvé nos fameux téléphones orange. Dans l'antre marine, un peu partout sur le sol, des poutrelles, des morceaux de ferraille, vestiges du conteneur, sont dispersés. 

Il y a une émotion. Mais il y a aussi un sentiment de désolation et de tristesse. Car on voit bien la pollution que cela représente pour la faune et la flore du milieu.

Claire Simonin-Le Meur, présidente de l'association Ar Viltansoù

à franceinfo

Et cette pollution n'est pas près de se tarir. De nombreux fils et des combinés sont encore bloqués sous les rochers de plusieurs tonnes et risquent de s'échouer sur les plages. Plus que jamais, ces chats sont pour l'association "le symbole de la pollution maritime". "Derrière cette figure sympathique de Garfield, il y a une pollution plastique qui ne se dégrade pas dans l'océan et que nous allons encore subir durant des années", insiste Claire Simonin-Le Meur.

Alerte pollution. 
Alerte pollution.  (CAROLE BELINGARD / FRANCEINFO)