Cet article date de plus de six ans.

2014, année la plus chaude sur le globe

L'année 2014 a été la plus chaude sur le globe depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé vendredi l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'année 2014 a été la plus chaude sur  le globe depuis le début des relevés de températures en 1880. Photo d'illustration  © REUTERS/Mian Khursheed)

Que ce soit à la surface de la terre ou des océans, en Afrique ou en Alaska, les températures relevées l'an dernier sur le globe n'ont jamais été aussi élevées, a indiqué ce vendredi  l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). En 2014, la température moyenne globale était en hausse de 0,69°C par rapport à la moyenne du XXe siècle. Les derniers records dataient de 2005 et 2010 avec + 0,04 degré.

Ce coup de chaud a été particulièrement ressenti sur la zone équatoriale de l'océan Pacifique où la température moyenne globale à la surface des terres s'est située  1°C au-dessus de la moyenne du XXe siècle. C'est la quatrième plus élevée depuis 1880, année des premières mesures et des premiers relevés. 

L'ère industrielle atteint ses limites

L'impact des gaz à effet de serre dans ce réchauffement climatique est par ailleurs avéré  puisque la température moyenne de la basse stratosphère, c'est à dire entre 15 et 20 km d'altitude, a baissé, alors que celles dans la troposphère, ce sont les couches plus basses de l'atmosphère, ont augmenté, explique la NOAA dans son étude.

En avril dernier, le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec) sonnait une nouvelle fois l'alarme. Si rien n'est fait rapidement pour limiter la pollution de l’atmosphère, la hausse de la température sur le globe sera de 3,7 à 4,8°C à l'horizon 2100. Or, selon eux, au-delà de deux degrés, le changement climatique pourrait avoir des conséquences désastreuses, voire cataclysmiques.

 ►►► A LIRE AUSSI | Climat : un accord a minima sur la réduction des émissions de CO2 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.