Cet article date de plus de sept ans.

En Syrie, disparition de douze religieuses dans la ville de Maaloula

En Syrie, des rebelles islamistes ont repris le contrôle de Maaloula, à 50 km au nord de Damas. Cette ville chrétienne est connue pour abriter de nombreuses églises. Douze religieuses ont été contraintes de quitter leur monastère. Depuis, on est sans nouvelle d'elles.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Khaled al-Hariri Reuters)

S'agit-il d'un enlèvement ou d'une évacuation par
mesure de sécurité ? Les 12 nonnes ont en tous cas été forcées de quitter leur
monastère lundi alors que les combats faisaient rage à Maaloula.

Le nonce
apostolique en Syrie, Monseigneur Zenari, témoigne sur radio Vatican : "Des
gens armés ont fait irruption dans le monastère où se trouvaient les
religieuses. Ils les auraient obligé à quitter leur monastère et à les suivre, semble-t-il,
vers Yabroud, une localité à 30 kilomètres au nord de Maaloula, où maintenant il
y a un combat acharné entre l'armée et les rebelles
."

L'emplacement du monastère situé sur les hauteurs de
Maaloula en fait une position clef. Les rebelles syriens, dont des djihadistes du
front Al-Nosra, étaient déjà entrés dans le village en septembre dernier avant
d'en être chassés quelques jours plus tard par l'armée syrienne.

La bataille de Maaloula s'inscrit dans le cadre plus large
de la bataille de Kalamoune, cette région stratégique qui permet de contrôler l'axe
routier entre Damas et Homs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.