Biélorussie : Tikhanovskaïa satisfaite de sa rencontre avec Macron

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Biélorussie : Tikhanovskaïa satisfait de sa rencontre avec Macron
FRANCEINFO
Article rédigé par
Anne Bourse - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron a été le premier dirigeant occidental à rencontrer Svetlana Tikhanovskaïa, le visage des opposants au président biélorusse Loukachenko, mardi 29 septembre. La France est prête à jouer les agents de bons offices.

La rencontre avec Svetlana Tikhanovskaïa a occupé une large place dans le déplacement d’Emmanuel Macron mardi 29 septembre à Vilnius (Lituanie), où l’opposante biélorusse est en exil. La presse n’était pas conviée. Le président français a échangé avec elle près de 45 minutes mardi matin. A la sortie de l’hôtel du chef d’Etat, entouré de gardes du corps et devant de nombreux journalistes, Svetlana Tikhanovskaïa a fait part de sa satisfaction. Emmanuel Macron réclame une médiation internationale pour sortir de cette crise.

Macron : "Des risques à nos frontières"

La France agit en défenseure des libertés. Emmanuel Macron veut une transition pacifique en Biélorussie. Il considère que cette crise ne peut pas se résoudra sans dialogue avec Vladimir Poutine. Pour l’instant c’est un dialogue de sourds. Le président russe a dénoncé des pressions sans précédent sur la Biélorussie. Sur une base de l’Otan mardi après-midi, devant des soldats français, Emmanuel Macron a déclaré que "les risques étaient grands aux frontières de notre Europe". Jeudi, il tentera de faire adopter des sanctions contre le pouvoir biélorusse. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.