Egypte : le ministre des Antiquités relance le mystère de Toutankhamon

Faisant un point d'étape sur les analyses menées sur le tombeau du pharaon à Louxor, Mahmoud al-Damati, a répété ce jeudi qu’il y avait "90% de probabilité" pour que ces chambres existent.

(Une réplique du masque funéraire de Toutankhamon (illustration) © MaxPPP)

Il va falloir encore attendre pour que le mystère de cavités dans la tombe de Toutankhamon soit levé. Au cours d’une conférence de presse ce jeudi, le ministre égyptien des Antiquités, Mahmoud al-Damati, a redit sa conviction de l'existence de "quelque-chose" estimant même que "les chambres inconnues appartiennent sûrement à un membre de la famille royale". Mais aucune preuve n'est encore avancée.

A LIRE AUSSI ►►►Archéologie : Mystère dans la tombe de Toutankhamon

Le ministre admet que les recherches doivent se poursuivre pour savoir ce que cachent exactement les cavités découvertes en 2015 et il compte beaucoup sur l'arrivée de nouveaux matériels sophistiqués.

Des analyses radar effectuées dans la tombe du pharaon Toutankhamon en 2015 ont permis de découvrir la présence de cavités, sans qu’il soit possible de se prononcer sur leur nature. Un archéologue britannique, Nicholas Reeves, affirme qu’il peut s’agir du caveau de la célèbre reine Néfertiti, décédée dix ans avant le jeune pharaon mort à 19 ans, sans avoir eu le temps de se construire sa propre tombe. Le ministre égyptien espère "la découverte du siècle", mais penche pour une autre reine, du nom de Kiya.