Cet article date de plus de huit ans.

Dimanche meurtrier en Irak : 51 morts dans une série d'attaques

Une série d'attentats perpétrés en Irak ce seul dimanche a fait au moins 51 morts et plus de 250 blessés. Parmi ces attaques, l'explosion d'une bombe contre le consulat de France à Nassiriya a tué une personne. Ces attaques portent à près de 80 le nombre des victimes qui ont péri dans des attentats depuis le début du mois de septembre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (REUTERS/STRINGER Iraq Reuters)

C'est vers 9h ce dimanche qu'une bombe a explosé dans une
voiture à Nassiriya (sud de Bagdad), alors qu'elle se trouvait garée à
proximité du consulat honoraire de France. Le consul, qui ne se trouvait pas
sur les lieux, n'a pas été touché, mais l'attaque a fait un mort et un blessé.
Dans la même ville, une autre voiture piégée a explosé en face d'un hôtel,
causant la mort de deux personnes et en blessant deux autres.

Un point de contrôle de l'armée, près de Balad (nord
de Bagdad) a également subi l'une des attaques les plus violentes : 11 soldats tués et huit
autres blessés alors qu'ils intervenaient après des coups de feu et l'explosion
d'une bombe sur la route.

Ailleurs dans le pays, plusieurs endroits ont subi d'autres
assauts, faisant des morts et des blessés : des bombes ont explosé sur le
parking du siège de la North Oil Company à Kirkouk, mais aussi à Hawija, Touz
Khourmatou, dans la région de Tal Afar, a Samarra et Bassora.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.