"C'est ça le progrès" : à Cuba, il est désormais possible d'avoir le wifi à domicile

Le pays s'ouvre au wifi privé à partir de lundi, mais les Cubains qui veulent y accéder devront payer le prix fort.

Un Cubain avec son téléphone portable, à La Havane, le 6 décembre 2018 (photo d\'illustration)
Un Cubain avec son téléphone portable, à La Havane, le 6 décembre 2018 (photo d'illustration) (YAMIL LAGE / AFP)

C'est l'un des pays où l'accès à internet est le plus restreint au monde. Mais, quand il ne pleut pas, les parcs wifi de la Havane sont rarement vides, bien qu’une heure de connexion coûte un dollar, dans un pays où le salaire moyen est de 44 dollars. Après avoir ouvert des parcs wifi en 2016, puis libéralisé les données mobiles en décembre 2018, Cuba autorise désormais l'accès au wifi à domicile. Cette nouvelle réglementation entre en vigueur lundi 29 juillet.

"Qui ne voudrait pas avoir internet depuis son lit, depuis sa maison", se réjouit Eleydis Sanchez Espinosa, qui, comme de nombreux Cubains, a l'habitude de fréquenter les parcs wifi pour télécharger des applications, des films et discuter avec ses amis. Une heure de connexion y coûte un dollar par heure, dans un pays où le salaire moyen est de 44 dollars. "Le wifi à domicile, c'est ça le progrès ! Ça fonctionne comme ça partout dans le monde", poursuit cette femme.

Des prix très élevés

Mais cet accès au wifi à domicile ne sera pas donné à tout le monde. Les Cubains qui le souhaitent devront payer le prix fort. Dans les faits, certains ont déjà accès à internet depuis leur maison, en captant le signal wifi des parcs, grâce à des antennes et des modems. Mais encore faut-il habiter à proximité d’un parc et avoir pu importer des équipements wifi, pour se connecter à un internet restreint pas le blocus américain et ce qu’on appelle ici le blocus interne.

Une pratique que l'entreprise d'État des télécommunications entend désormais réguler. "Si vous le faites déjà, vous devez avoir une autorisation, explique l'informaticien Carlos Rodriguez Cortina. Si vous n'avez pas d'autorisation, on peut vous enlever le matériel ou vous faire payer une amende."