Cuba-USA : un premier pas pour concrétiser le rapprochement historique

Pour la première fois depuis 35 ans, de hauts-responsables américains se rendent à Cuba pour concrétiser le rapprochement historique entre les deux pays annoncé le 17 décembre. La première étape passera par la réouverture d’ambassades.

(Cubains et Américains vont concrétiser leur nouvelle entente avec une première réunion de haut niveau mercredi à La Havane © MaxPPP)

Le premier pas vers la normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba va se concrétiser mercredi avec l'ouverture d'un dialogue entre des officiels de haut-niveau. Des entretiens entre représentants des deux pays sont prévus à la Havane. Il s'agit d'une première étape destinée à sceller le rapprochement annoncé le 17 décembre. Ce coup d'envoi de la normalisation intervient quelques heures après l'appel de Barack Obama au Congrès pour en finir avec l'embargo économique contre Cuba. 

A LIRE AUSSI ►►►La fin d'une crise d'un autre temps

Des entretiens discrets, voire secrets

Les réunions prévues à partir de mercredi dans la capitale cubaine vont avoir lieu à huis clos et l’ordre du jour n’a pas été communiqué. Mais un dossier prioritaire est connu. Il s’agit de la réouverture des ambassades à la Havane et à Washington, fermées depuis 1961. Chaque pays possède bien chez l’autre une "Section d’intérêt" , avec du personnel mais sans ambassadeur.

Les enjeux des premiers entretiens : Olivier Poujade, envoyé spécial de France Info à Cuba
--'--
--'--
Les deux délégations devraient aussi parler du retrait de Cuba de la liste des Etats qui soutiennent le terrorisme, évoquer les flux migratoires et aborder la question des prisonniers politiques.

Deux femmes vont mener ces discussions : la Cubaine Josefina Vidal, en charge des Etats-Unis aux Affaires étrangères et l’Américaine Roberta Jacobson. La secrétaire d'Etat adjointe est la plus haute diplomate spécialiste de l’Amérique latine. La dernière visite d’un responsable américain de ce rang remonte à plus de 30 ans.

La première étape après l'annonce d'un rapprochement historique : Isabelle Labeyrie
--'--
--'--
Le grand absent de ce moment historique sera Fidel Castro. Le père de la Révolution n’est pas apparu en public depuis plus d’un an. Il n’a pas non plus commenté le rapprochement spectaculaire avec son ennemi de 50 ans.