Le soldat nord-coréen qui a fait défection se remet de ses blessures en regardant "Les Experts" et "Le Transporteur"

Le soldat de 24 ans, touché par quatre balles le 13 novembre lors de sa fuite, a repris conscience et se change les idées devant la télévision. 

Le docteur sud-coréen Lee Cook-jong, qui a pris en charge le soldat nord-coréen grièvement blessé lors de sa défection, à l\'hôpital de Suwon, en Corée du Sud, le 23 novembre 2017.
Le docteur sud-coréen Lee Cook-jong, qui a pris en charge le soldat nord-coréen grièvement blessé lors de sa défection, à l'hôpital de Suwon, en Corée du Sud, le 23 novembre 2017. (REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La télévision de sa chambre d'hôpital est réglée sur une chaîne diffusant des fictions 24 heures sur 24. Le militaire nord-coréen grièvement blessé lors de sa rare et spectaculaire défection au Sud a repris conscience et se change les idées en regardant des films d'action et des séries, a indiqué mercredi 22 novembre un de ses médecins.

Le soldat de 24 ans, simplement identifié sous le surnom de "Oh", regarde notamment Le Transporteur et Les Experts. Le soldat semble aussi apprécier tout particulièrement la K-Pop, la pop coréenne. Il a un faible pour les "girls bands" coréens, ayant écouté la chanson Gee, du groupe sud-coréen Girls' Generation

"Des souvenirs douloureux"

Pas question, pour l'instant, de regarder ou de parler d'autre chose. "Les bulletins d'information pourraient aviver chez lui des souvenirs douloureux", explique le docteur Lee Cook-jong. Ce dernier a évité jusqu'à présent de poser à son patient des questions personnelles. Il raconte toutefois que regarder le film d'action Le Transporteur avec le militaire lui a déjà permis d'apprendre des bribes de sa vie.

Quand il a vu Jason Statham conduire vraiment vite, il m'a dit qu'il avait l'habitude de conduire.

Le docteur Lee Cook-jong

"Oh" a fait défection le 13 novembre en franchissant la frontière dans la "zone commune de sécurité" à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée où les deux armées rivales se font face. Le Commandement des Nations unies en Corée (UNC) a rendu publiques, mercredi, les images de vidéosurveillance montrant sa fuite éperdue vers le Sud sous les balles nord-coréennes. Il a été touché au moins quatre fois avant de s'effondrer juste après avoir franchi la frontière. Il a pu être secouru par des militaires sud-coréens.

Hospitalisé, il a déjà subi deux lourdes opérations. Les médecins qui se sont occupés de lui ont réalisé qu'il était infesté par les parasites intestinaux, ce qui pourrait s'expliquer par un manque d'hygiène. Il ne boit pour l'instant que de l'eau mais récupère bien, souligne Lee Cook-jong. Il pourrait, dès ce week-end, sortir des soins intensifs.