Corée : des familles déchirées après la guerre

Les JO d’hiver sont aussi l’occasion de revenir sur la guerre qui a scindé en deux la Corée. Des milliers de Coréens ont été séparés, à l’image de cet octogénaire qui a été séparé de son frère qu’il n’a revu qu’une fois.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce sont des histoires déchirantes. Par centaines, des Coréens ont dû quitter leur famille et leur pays au moment de la scission du pays en 1950. Le Soir 3 dresse le portrait de cet homme de 87 ans. Depuis cette date, il n’a pu revoir qu’une fois son frère il y a dix ans, et ne s’en est toujours pas remis. Du sommet de l’observatoire en Corée du Sud à la frontière, il regarde la Corée du Nord son pays natal. Quelques kilomètres les séparent, mais il ne sait plus si son frère est en vie.
"C’est ça la réalité misérable de la Corée, je ne peux pas faire autre chose que regarder", dit Kim Chang-Ok.

Un pays coupé en deux

En juin 1950, la Corée a été coupée en deux après trois ans de conflit, de chaque côté du 38e parallèle. Le frère de Kim Chang-Ok a été enrôlé dans l’armée communiste. "Quand je suis parti, je pensais que j’allais revenir un jour. J’ai quitté mes parents."
Il y a 10 ans, il a revu son frère lors d’une réunion exceptionnelle organisée par la Corée du Nord. Un moment chargé en émotion, mais il n’a plus de nouvelles depuis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le drapeau nord-coréen au village olympique de Pyeongchang (Corée du Sud), le 8 février 2018.
Le drapeau nord-coréen au village olympique de Pyeongchang (Corée du Sud), le 8 février 2018. (ED JONES / AFP)