Guerre de Corée : ces soldats français toujours portés disparus

C'est un épisode peu connu de la guerre de Corée. Un bataillon français a pris part au combat il y a 66 ans jour pour jour. Mais trois d'entre eux n'ont jamais été retrouvés. Des fouilles ont lieu à la frontière nord/sud. 

france 3

A la frontière entre les deux Corée, en plein cœur de la zone démilitarisée, depuis quelques mois, des militaires scientifiques sud-coréens fouillent chaque jour la terre du 38e parallèle. Sous cet ancien théâtre de guerre, à l'endroit même des combats de Corée, ils ont découvert des munitions, des effets personnels, des ossements. Au total, 199 corps ont déjà été retrouvés. Parmi eux, un squelette intéresse particulièrement les Français.

Une seule lettre subsiste

Parmi eux, Michel Ponte. Depuis des dizaines d'années, il cherche son oncle, sergent-chef parti combattre en Corée. Il a disparu dans la zone démilitarisée en 1952. De lui, il ne garde qu'une lettre écrite à sa mère sur le front. Il y a quelques mois, on a annoncé à Michel Ponte que son ADN pourrait permettre d'identifier le corps de son oncle. Une chance d'apporter enfin des réponses à son histoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Guerre de Corée : ces soldats français toujours portés disparus
Guerre de Corée : ces soldats français toujours portés disparus (Guerre de Corée : ces soldats français toujours portés disparus)