En marge des JO d'hiver, la Corée du Nord se dit "disposée" à parler avec les Etats-Unis

Lors d'une rencontre avec le chef de l'Etat sud-coréen, la délégation nord-coréenne "a convenu que les pourparlers inter-coréens et les relations du Nord avec les Etats-Unis devraient s'améliorer en même temps".

Le général Kim Yong-chol, chef de la délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques d\'hiver, lors de la cérémonie de clôture à Pyeongchang, le 25 février 2018.
Le général Kim Yong-chol, chef de la délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques d'hiver, lors de la cérémonie de clôture à Pyeongchang, le 25 février 2018. (AFP)

Pyongyang est "disposée" à tenir des pourparlers avec les Etats-Unis. La délégation nord-coréenne aurait fait cette annonce lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, dimanche 25 février, selon un communiqué de la présidence sud-coréenne. Lors d'une rencontre avec le chef de l'Etat sud-coréen, Moon Jae-in, la délégation "a convenu que les pourparlers inter-coréens et les relations du Nord avec les Etats-Unis devraient s'améliorer en même temps". Les représentants de la Corée du Nord et des Etats-Unis n'ont toutefois pas eu de contact direct, a confirmé un responsable de l'administration américaine.

Cette "trêve olympique" n'a toutefois pas apaisé les tensions politiques entre Washington et Pyongyang. Donald Trump a annoncé de nouvelles sanctions unilatérales contre la Corée du Nord, qui l'a accusé samedi d'amener "les nuages de la guerre" sur la péninsule. "Comme nous l'avons dit de nombreuses fois, nous considérerons tout type de blocus comme un acte de guerre contre nous", a réagi un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle KCNA, dimanche matin.