Corée : une poignée de main historique

Un sommet historique a débuté il y a quelques heures avec la rencontre entre le dirigeant de la Corée du Nord et celui de la Corée du Sud.

Une poignée de main historique. Pour la première fois en dix ans, les dirigeants nord et sud-coréens se sont rencontrés ce vendredi 27 avril. Échanges chaleureux dans la zone démilitarisée, puis Kim Jong-un franchit la ligne de démarcation en béton qui sépare les deux pays, une première pour un dirigeant nord-coréen. Cérémonie en grande pompe à la hauteur de l'évènement. Symboliquement, les deux délégations se retrouvent à la maison de la paix.

Vers un accord de paix ?

Une histoire nouvelle commence maintenant, écrit le leader nord-coréen sur le livre d'or, le président de la Corée du Sud espère lui conclure un accord audacieux. Au coeur des discussions : le devenir de l'arsenal atomique et la recherche d'une paix définitive, avec en ligne de mire la signature d'un pacte. Un sommet qui illustre la détente entre les deux pays après un regain de tension ces derniers mois. Kim Jong-un se dit même prêt à se rendre à Séoul, la capitale sud-coréenne, s'il y est invité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Jong-un et Moon Jae-in sur la ligne de démarcation entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, vendredi 27 avril.
Kim Jong-un et Moon Jae-in sur la ligne de démarcation entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, vendredi 27 avril. (KOREA SUMMIT PRESS / AFP)