Cet article date de plus de quatre ans.

Corée du Nord : la Chine vote les sanctions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Corée du Nord : la Chine vote les sanctions
Article rédigé par
France Télévisions

L'heure est aux menaces en Corée du Nord, après les sanctions prises par le conseil de sécurité de l'ONU suite aux tests de missiles intercontinentaux. Le point sur la situation avec France 3.

L'unité, c'est l'image affichée par les ministres des Affaires étrangères réunis lors du sommet Asie-Pacifique. Parmi les nombreux sujets abordés : l'épineux dossier nord-coréen. Présente à Manille, la délégation de Pyongyang a réagi pour la première fois aux sanctions infligées par la communauté internationale. Le ton est provocateur. "L'aggravation de la situation dans la péninsule coréenne ainsi que les problèmes nucléaires ont été créés par les États-Unis. Nous ne mettrons pas les missiles balistiques et nucléaires sur la table des négociations et nous ne dévierons pas de notre route d'un centimètre", a déclaré Bang Kwang Hyuk, porte-parole de la Corée du Nord.

Des sanctions économiques

Samedi dernier, le conseil de sécurité de l'ONU votait à l'unanimité une résolution contre la Corée du Nord. Même la Russie et la Chine, amies et partenaires de Pyongyang, ont approuvé les sanctions économiques, qui devraient priver le régime d'un milliard de dollars chaque année. Ces sanctions font suite au tir le mois dernier d'un missile balistique d'une portée de 1 000 kilomètres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.