Cet article date de plus de six ans.

Corée du Nord : un premier congrès pour le "Grand Soleil du 21e siècle"

En Corée du Nord, le parti unique se réunit en congrès à partir de ce vendredi pour la première fois depuis 1980. L’événement, qui doit durer plusieurs jours servira à renforcer l’autorité du jeune leader communiste Kim Jong-Un, sous pression de la communauté internationale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Kim Jong-un, son père et son grand-père sur les écrans de télé avant le congrès © Ahn Young-joon/AP/SIPA)

C’est un rendez-vous exceptionnel  dans le royaume ermite. Kim Jong-Un nouvellement baptisé "Grand Soleil du 21e siècle", par la presse officielle nord-coréenne organise une démonstration de force en  réunissant son parti  pour la première fois depuis 36 ans. La presse chinoise  a publié ces derniers jours la photo de milliers de délégués convergeant vers Pyongyang pour participer à l’évènement. Depuis des semaines, la population nord-coréenne  est mobilisée pour nettoyer la ville et   répéter  le spectacle qui ouvre le congrès.  Sanctionné par  le conseil de sécurité de l’Onu, le jeune Kim veut montrer  qu’il n’est pas seul. Pour  en convaincre le  reste du monde,  il a autorisé la distribution de quelques visas aux journalistes étrangers  qui travaillent accompagnés de guides officiels. Les personnes interviewées  ne tarissent pas d’éloges sur leur dirigeant. Le "Grand Soleil du 21e siècle" pourrait célébrer ce 7e congrès  par un 5e essai nucléaire,  ce qui ne manquera pas de raviver encore un peu plus les tensions dans la zone.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.