Colombie : Ingrid Betancourt fait face à ses anciens ravisseurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Colombie : Ingrid Betancourt fait face à ses anciens ravisseurs
FRANCEINFO
Article rédigé par
M.Mercier - franceinfo
France Télévisions

Enlevée pendant six ans par les FARC en Colombie, Ingrid Betancourt a pris la parole face à certains de ses anciens ravisseurs qui demandent pardon jeudi 24 juin.

C’est avec courage et prise d’une forte émotion qu’Ingrid Betancourt a pris la parole jeudi 24 juin. L’ex-otage a eu la force de s’exprimer face à d’anciens membres des FARC. C’est ce groupe terroriste qui l’avait enlevée entre 2002 et 2008 alors qu'elle comptait se présenter à l’élection présidentielle en Colombie. Les FARC étaient très puissants à l’époque. Ils auraient enlevé plus de 21 000 personnes dans la période entre 1990 et 2016.

D’anciens membres des FARC demandent pardon

Certains responsables de l’enlèvement d’Ingrid Betancourt demandent désormais pardon, à l’image de l'un des anciens haut-commandants du groupe, Rodrigo Londono. "À ceux qui ne sont jamais revenus de l’enlèvement, à ceux qui ont perdu la vie entre nos mains, à nos proches qui ont été accablés pendant des années par leur absence et leur désarroi, nous vous supplions de nous pardonner pour le terrible affront causé", déclare-t-il. Huit anciens haut-commandants des FARC vont être jugés prochainement par la justice colombienne : ils sont inculpés pour crime contre l’humanité. Ils pourront bénéficier de peines alternatives à la prison s’ils reconnaissent leurs responsabilités.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.