Climat : cinq ans après l'Accord de Paris, la situation n'a pas cessé de se dégrader

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Accord de Paris : le point sur les promesses
Article rédigé par
S. Guillaumin, M. Marini - franceinfo
France Télévisions

Approuvé par 195 pays le 12 décembre 2015, l'Accord de Paris était censé renforcer, à l'échelle mondiale, la lutte contre le réchauffement climatique. Mais, cinq ans après, le bilan laisse apparaître des engagements qui n'ont pas été tenus. 

Il y a cinq ans jour pour jour, le 12 décembre 2015, 195 pays s'engageaient, en approuvant l'Accord de Paris, à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans le but de freiner le réchauffement climatique. Leur objectif : pas plus de 2°C de hausse des températures d'ici à la fin du siècle et, si possible, seulement 1,5°C. Un espoir et une unanimité qui semblent bien loin désormais. Plus gros pollueurs du monde avec la Chine, les États-Unis ont quitté l'Accord, qualifié par Donald Trump de "désastre." 

En 2019, un triste record 

En cinq ans, la production de charbon, de pétrole et de gaz, qui aurait dû baisser, n'a pas cessé d'augmenter. En 2019, les émissions de gaz à effet de serre ont battu tous les records. Et même si 2020 s'annonce moins catastrophique en raison des confinements, les experts sont formels : la planète continue de se réchauffer. Canicules, incendies, ouragans, inondations, fonte des glaciers et élévation du niveau de la mer le démontrent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.