Sous-marins : l'Australie veut peser en mer de Chine

Le contrat record de sous-marins vendus par la France à l'Australie répond à un besoin de défense spécifique face à la Chine.

France 2

La commande de sous-marins faite à la France par l'Australie est liée aux tensions croissantes en mer de Chine. Si l'Australie a choisi les sous-marins barracudas français, c'est entre autres pour leur capacité à mener des opérations à de très longues distances. Car les inquiétudes de l'Australie se situent à 5 000 km au nord de ses côtes, en mer de Chine méridionale, où les tensions navales entre la Chine et ses voisins sont très vives.

Route du pétrole

La Chine cherche à étendre sa souveraineté au-delà de ses eaux territoriales. Sa technique : faire débarquer ses soldats sur des îlots revendiqués par ses voisins. Par exemple, sur ce récif où des infrastructures, un port, des batteries de missiles et même une piste d'atterrissage ont été construits en quelques mois. Si cette région est aussi convoitée, c'est parce que c'est la première route mondiale du pétrole en provenance du Golfe persique. Une zone stratégique où les Australiens seront eux aussi présents demain avec les sous-marins achetés à la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un modèle de sous-marin de DCNS commandé par l\'armée australienne. Photo diffusée par le groupe français le 22 avril 2016.
Un modèle de sous-marin de DCNS commandé par l'armée australienne. Photo diffusée par le groupe français le 22 avril 2016. (REUTERS)