Cet article date de plus de huit ans.

La compagnie aérienne Aigle Azur ouvre son capital à une compagnie chinoise

Hainan Airlines entre à hauteur de 48% dans le capital d'Aigle Azur. C'est la première fois qu'un acteur chinois prend une participation dans une compagnie aérienne française.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Arnaud Beinat Maxppp)

Aigle Azur s'était illustrée en ouvrant la première ligne régulière Paris-Bagdad après la guerre. C'était en décembre 2010. Faute de réservations, la ligne avait été annulée six mois plus tard.

Aigle Azur refait parler d'elle ce mardi. Elle est en effet la première compagnie aérienne française à ouvrir son capital à des investisseurs chinois. La compagnie Hainan Airlines, en l'occurence, va entrer à hauteur de 48% dans le capital - quasiment le maximum autorisé par Bruxelles, qui interdit qu'un groupe non communautaire devienne majoritaire dans une compagnie aérienne européenne.

Aigle Azur propose aujourd'hui 23 destinations (Mali, Portugal, Tunisie et Russie), desservies par une flotte de 12 Airbus (A319, A320 et A321).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.