VIDEO. Hong Kong : plusieurs militants pro-démocratie arrêtés avant la visite du président chinois

Le président chinois, Xi Jinping, vient commémorer le 20e anniversaire de la rétrocession de l'île à la Chine, samedi.

REUTERS

Les partisans de la démocratie à Hong Kong ne baissent pas les bras depuis la rétrocession de l'île à la Chine. La police hongkongaise a procédé à l'arrestation de plusieurs manifestants mercredi 28 juin, dont certains se sont réunis près du monument commémorant la rétrocession de l'île à la Chine, à la veille de la visite du président chinois, Xi Jinping.

Xi Jinping doit commémorer le 20e anniversaire, samedi, de la rétrocession alors que de nombreux habitants de l'ex-colonie britannique continuent de dénoncer l'ingérence croissante de la Chine dans les affaires hongkongaises et réclament davantage de démocratie.

Hong Kong bouclée par la police

Une trentaine de manifestants, dont le dirigeant étudiant Joshua Wong, se réunissent depuis mardi autour de la statue commémorant la rétrocession, le monument de la fleur de bauhinia, devenue l'emblème de Hong Kong. Ils ont déroulé une banderole réclamant l'instauration d'un véritable régime démocratique à Hong Kong. L'île a été bouclée et la police devrait être massivement déployée pour le déplacement du dirigeant chinois.

Restitué à la Chine le 1er juillet 1997, le territoire bénéficie d'un statut de région autonome spécial, en vertu de la règle "un pays, deux systèmes".

Les militants pro-démocratie se hissent sur la statue dorée représentant une fleur de bauhinia, devenue l\'emblème de Hong Kong (Chine), le 28 juin 2017
Les militants pro-démocratie se hissent sur la statue dorée représentant une fleur de bauhinia, devenue l'emblème de Hong Kong (Chine), le 28 juin 2017 (TYRONE SIU / REUTERS)