Le gouvernement de Hong Kong dévoile un plan de soutien à l'économie de 2,2 milliards d'euros

Le gouvernement a annoncé des exemptions fiscales pour les petites entreprises et des aides plus généreuses pour les étudiants ainsi que pour les ménages aux bas revenus. Et ce alors que des manifestations monstres ont lieu dans le territoire depuis plusieurs semaines.

La cheffe de l\'exécutif hongkongais, Carrie Lam, à Hong Kong (Chine), le 9 juillet 2019.
La cheffe de l'exécutif hongkongais, Carrie Lam, à Hong Kong (Chine), le 9 juillet 2019. (TYRONE SIU / REUTERS)

Le gouvernement hongkongais a dévoilé, jeudi 15 août, un plan de soutien à l'activité de l'ordre de 2,2 milliards d'euros pour faire face au ralentissement économique. Le ministre des Finances a précisé que cette enveloppe permettrait de verser des subventions aux ménages et aux entreprises en difficulté et de financer des baisses d'impôts. Il a souligné que ces mesures n'étaient pas liées au mouvement de contestation qui agite Hong Kong depuis plus de deux mois.

Face aux tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et le ralentissement de l'activité dans le monde, le PIB du territoire semi-autonome ne devrait progresser cette année que dans une fourchette comprise entre 0 et 1%, a annoncé le ministre des Finances. L'exécutif tablait jusqu'alors sur une croissance de 2 à 3% pour 2019.

Le secteur du tourisme en berne

Les secteurs de la vente au détail et du tourisme ont été particulièrement affectés par la baisse du nombre de touristes. A l'inverse, le marché de l'immobilier reste solide.

Ces gestes budgétaires semblent destinés à gagner la sympathie d'une partie des Hongkongais excédés par la paralysie du territoire depuis le début de la contestation. La semaine dernière, la cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lame, avait exclu toute concession aux manifestants, tout en mettant en garde contre la grave crise économique si le mouvement de protestation se poursuivait.