Hong Kong : les manifestants pacifistes et pro-démocratie se mobilisent

À Hong Kong (Chine), les manifestants continuent à se mobiliser. Mais les organisateurs du mouvement ne veulent plus d'images de violences. 

France 2

Aux pieds des buildings, dans un parc du centre de Hong Kong (Chine), vendredi 16 août, ils sont des milliers d'étudiants venus protester dans le calme. Ils jouent ici leurs avenirs et appellent à l'aide. Pour éviter les débordements, des jeunes veillent au bon déroulement des rassemblements, mais pour leur sécurité, préfèrent rester anonymes lorsqu'ils s'expriment devant nos caméras. "Si on trouve quelqu'un avec une arme, alors on appelle la police immédiatement car, on ne veut pas de violence ici", affirme l'un d'entre eux. 

Démocratie, justice et liberté 

Ce que demandent les manifestants, c'est un soutien international. Des sanctions aussi contrent les responsables du gouvernement. Sur la scène, les orateurs parlent de démocratie, de justice et de liberté. Un discours qui peut leur coûter cher en Chine. "Si je suis identifiée, ils peuvent venir frapper à ma porte en pleine nuit. M'accuser d'avoir commis des violences. Ici, c'est un crime passible de 10 ans d'emprisonnement", explique une manifestante au visage camouflée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants à Hong Kong, le 3 août 2019
Des manifestants à Hong Kong, le 3 août 2019 (ISAAC LAWRENCE / AFP)