Hong Kong : le trafic a repris à l'aéroport au lendemain de violents affrontements entre manifestants et policiers

Plusieurs centaines de vols, qui avaient été annulés les deux jours précédents, ont été reprogrammés.

Des policiers dans le terminal de l\'aéroport de Hong Kong, le 14 août 2019. 
Des policiers dans le terminal de l'aéroport de Hong Kong, le 14 août 2019.  (THOMAS PETER / REUTERS)

L'activité a repris à l'aéroport de Hong Kong, mercredi 14 août. Plusieurs centaines de vols, qui avaient été annulés les deux jours précédents, ont été à nouveau programmés et les guichets d'enregistrement ont pu rouvrir leurs portes au lendemain des violents affrontements survenus entre manifestants et policiers. 

Mardi soir, les policiers ont fait usage de gaz poivre, alors qu'ils escortaient un homme évacué par ambulance de l'aéroport, dénoncé par les manifestants comme étant un policier infiltré. Leur fourgon s'est retrouvé bloqué par quelques centaines de manifestants radicaux. Les policiers en sont alors sortis pour dégager la voie et frapper les protestataires. Cins personnes ont été placées en détention, selon les autorités. 

La grande majorité des protestataires ont quitté l'aéroport. Seule une poignée d'entre eux se trouvent encore dans le terminal, mercredi matin, la plupart en train de dormir, a constaté l'AFP sur place. Depuis lundi, des miliers de manifestants avaient bloqué l'accès aux terminaux d'embarquement, causant l'annulation des vols dans cet énorme aéroport, huitième mondial en termes de passagers.