Tianjin présente un visage apocalyptique

Deux jours après la catastrophe, la ville portuaire est en ruines. Les déflagrations ont tout dévasté à des kilomètres à la ronde.

FRANCE 2

Vue du ciel, Tianjin semble n'être que ruines ce vendredi 14 août, un peu moins de 48 heures après la tragédie. Mercredi soir, un incendie s'est déclaré dans un entrepôt contenant des produits dangereux. Deux explosions gigantesques ont ensuite semé la terreur. Selon un dernier bilan, au moins 50 personnes sont mortes et on compte 700 blessés.

A trois kilomètres à la ronde, la catastrophe a fait des dégâts dans ce qui était le 3e port mondial de marchandises. Des containers par milliers ont été soufflés et à la place des entrepôts de produits chimiques, on trouve désormais un cratère, témoin de la violence des déflagrations.

6 000 personnes relogées dans des camps

La zone est bouclée et seuls les sauveteurs y ont accès. Les pompiers cherchent les disparus. Ce matin, ils ont retrouvé l'un des leurs, vivant. Le jeune homme de 19 est dans un état grave. 6 000 habitants ont dû être relogés dans des camps de fortune. Tianjin peine encore à  réaliser ce qu'il s'est passé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers sur le site de l\'explosion de Tianjin (Chine), le 13 août 2015.
Des pompiers sur le site de l'explosion de Tianjin (Chine), le 13 août 2015. (CHINE NOUVELLE / SIPA)