Inquiétude sur l'air de Tianjin après les explosions

Des substances chimiques flottent dans l'air de la ville portuaire dévastée. Certains craignent une contamination.

FRANCE 3

Ce vendredi 14 août, tout Tianjin (Chine) est encore hagard, quelque 36 heures après les explosions survenues dans un entrepôt contenant des produits dangereux. La zone portuaire est un champ de ruines et au milieu des décombres, la vie reprend difficilement. Les habitants peinent à se relever.

Dans l'hôpital local, les proches des personnes admises patientent dans l'angoisse. Le dernier bilan est d'au moins 50 morts et 700 blessés, mais parmi ces derniers, 70 sont dans un état critique.

"Des substances chimiques dans l'air"

Les secours sont toujours à pied d'oeuvre, secondés par des spécialistes des armes chimiques. Ces derniers procèdent à des analyses de l'air car désormais, tout le monde craint une contamination de l'air. On ignore encore les causes de la tragédie et la nature des produits qui ont causé les déflagrations.

"Il y a des substances chimiques dans l'air qui ne devraient pas s'y trouver. Cela veut dire que les explosions ont causé un certain impact sur l'environnement. Cependant, il sera limité", déclare Li Xingchun, expert du ministère de la Protection de l'environnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture soufflée par la série d\'explosions qui a secoué la ville de Tianjin, en Chine, mercredi 12 août 2015.
Une voiture soufflée par la série d'explosions qui a secoué la ville de Tianjin, en Chine, mercredi 12 août 2015. (AFP)