Espace : l’appétit chinois

Les Chinois vont-ils devenir les maîtres de l’espace ? Leurs ambitions sont grandes. Ils ont réussi à faire alunir une sonde sur la face cachée de la lune.

C’est une première mondiale. La face cachée de la lune a été photographiée et transmise depuis sa surface. Jusqu’ici, personne n’avait osé le faire. Et c’est une grande fierté pour le pays. "La Chine va devenir une nation superpuissante", se réjouit une femme. "C’est d’une importance capitale pour notre pays, pour l’industrie spatiale, mais aussi pour toutes ses industries dérivées", se félicite un homme. Un satellite de télécommunication était en effet en orbite lunaire. Il prépare les exploits à venir du pays. "Les Chinois se préparent aussi pour 2020, l’arrivée d’un satellite et d’une sonde à la surface de mars, en utilisant très probablement des techniques très semblables", explique Michel Viso, astrophysicien au CNES.

Supplanter les États-Unis ?

Si elle est aujourd’hui dans le peloton de tête, la Chine est pourtant partie avec des années de retard : premier satellite lancé qu’en 1970, et premier vol habité en 2003, 42 ans après Gagarine. Un taïkonaute n’est sorti dans l’espace qu’en 2008. Mais aujourd’hui, le pays entraîne les autres. L’arrivée progressive de l’Empire du Milieu sur la lune pourrait relancer les ambitions des Américains. Ils prévoient la construction du Palais céleste, une station orbitale prévue pour être habitée en 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo fournie par l\'agence spatiale chinoise présente un cratère à la surface de la face cachée de la Lune, le 3 janvier 2019.
Une photo fournie par l'agence spatiale chinoise présente un cratère à la surface de la face cachée de la Lune, le 3 janvier 2019. (XINHUA / AFP)