Espace : la Chine lance un module d'exploration pour étudier la face cachée de la Lune, une première

L'engin chinois a pour mission d'arpenter une partie encore inexplorée du satellite de la Terre. 

Lancement de Chang\'e-4 au sud-ouest de la Chine, le 7 décembre 2018. 
Lancement de Chang'e-4 au sud-ouest de la Chine, le 7 décembre 2018.  (JIANG HONGJING / XINHUA / AFP)

"C'est une des premières fois que les Chinois entreprennent quelque chose que personne d'autre n'a encore fait"explique Jonathan McDowell, astronome au centre Harvard-Smithsonian pour l'astrophysique. La Chine a lancé, vendredi 7 décembre, un module d'exploration qui doit se poser sur la face cachée de la LuneContrairement à la face la plus proche de la Terre, toujours tournée vers notre planète et moins montagneuse ou accidentée, aucune sonde ni aucun module d'exploration n'a jamais touché le sol de ce côté.

Le véhicule baptisé "Chang'e-4", du nom de la déesse de la Lune dans la mythologie chinoise, devrait se poser autour du Nouvel An, afin de mener des expériences scientifiques, notamment sur les ressources en minéraux, mais aussi la culture des tomates et d'autres plantes. Pour la Chine, qui prépare cette opération depuis des années, c'est un pas de géant en termes d'exploration spatiale.