Chine : les succès de la baguette française

Dans les grandes ville de l'empire du Milieu, les boutiques ouvrent à tour de bras. Le reportage de France 2 à Shanghai.

FRANCE 2

À Shanghai (Chine), les boulangeries se multiplient comme des petits pains. "Farine", c'est l'enseigne française la plus connue de la capitale économique chinoise. Et le matin, devant ces délices, il y a beaucoup de monde. Désormais ici en tout cas, les Chinois se sont mis au café-croissant.

Trois euros la baguette

Le propriétaire, c'est Franck Pécol. Des boulangeries, il en a quatre, bientôt neuf. Tous ses produits sont importés, comme la farine ou la levure et taxés par les autorités du pays. Du coup, la baguette est à trois euros, le double du prix français. La qualité se paye, mais les clients chinois en redemandent. Pas de doute, la boulangerie est à la mode. Ce secteur est d'ailleurs en pleine croissance : +30% l'année dernière. La Chine est en passe de devenir le deuxième marché mondial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un apprenti écoute son professeur sur la baguette qu\'il vient de sortir du four à l\'Institut national de boulangerie et de pâtisserie, à Rouen (Seine-Maritime), le 20 novembre 2012.
Un apprenti écoute son professeur sur la baguette qu'il vient de sortir du four à l'Institut national de boulangerie et de pâtisserie, à Rouen (Seine-Maritime), le 20 novembre 2012. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)