Chine : les secrets de fabrication de l'encens

La production de ce produit, d'après des méthodes ancestrales, s'accélère à l'aune du Nouvel An chinois.

À Quanzhou (Chine), des bâtonnets de bambous multicolores sèchent à perte de vue. À eux seuls, ils font vivre 30 000 ouvriers, qui fabriquent encore l'encens de manière artisanale. La production tourne 24 heures sur 24. À l'intérieur, les tiges sont enduites d'un mélange d'herbes, d'épices et de poudre, gardé secret. Pas moins de 18 étapes de préparation servent à colorer les bâtons d'encens. Au total, 10 millions de bâtonnets sortent chaque jour de l'usine.

Ventes en plein boum

"La demande a beaucoup augmenté, alors on a dû acheter des machines pour remplacer certaines opérations manuelles", explique le directeur d'une entreprise de fabrication d'encens. Les ventes explosent à l'approche du Nouvel An chinois. Comme le veut la tradition, les bâtonnets seront brûlés par millions le 25 janvier prochain, dans les temples de Chine et d'Asie

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'encens est produit par millions de bâtonnets à Quanzhou (Chine). 
L'encens est produit par millions de bâtonnets à Quanzhou (Chine).  (France 2)