Chine : la famille d’une journaliste lanceuse d’alerte sur le Covid-19 s’inquiète de son état de santé

Publié Mis à jour
Chine : la famille d’une journaliste lanceuse d’alerte sur le Covid-19 s’inquiète de son état de santé
franceinfo
Article rédigé par
A. Miguet - franceinfo
France Télévisions

Zhang Zhan, qui avait filmé la mise en quarantaine de Wuhan (Chine) en pleine crise du Covid-19, a été arrêtée fin 2020. En grève de la faim, sa famille alerte sur sa santé.

L’ancienne avocate, journaliste citoyenne, Zhang Zhan, a été arrêtée en mai 2020, avant d’être condamnée en décembre à quatre ans de prison. En cause, sa volonté de relayer la mise en quarantaine de Wuhan (Chine), première ville concernée par le Covid-19 dans le monde et épicentre de la pandémie. Aujourd’hui, la famille de la lanceuse d’alerte explique qu’elle est entre la vie et la mort.

Incitation et trouble à l’ordre public

"Les appels de détresse se multiplient. Selon son frère, elle pourrait ne pas vivre très longtemps, relate Arnauld Miguet, correspondant à Pékin (Chine). Elle est en grève de la faim et ne pèserait que 40 kilos. Selon sa mère, elle ne pourrait pas se déplacer, ni même lever la tête sans assistance." Elle s’était rendue dans la ville de Wuhan en février 2020, en pleine crise sanitaire. La journaliste voulait filmer ce qu’il se passait. "Elle a été condamnée pour incitation et troubles à l’ordre public, un motif souvent utilisé pour les opposants politiques en Chine."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.