Chine : 16 personnes sont mortes dans une mine après une fuite de gaz

Un tapis roulant de la mine aurait pris feu, entraînant une fuite de monoxyde de carbone à des niveaux dangereux, rapporte l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Des secouristes arrivent près de la mine, le 27 septembre 2020, à Chongqing, en Chine. 
Des secouristes arrivent près de la mine, le 27 septembre 2020, à Chongqing, en Chine.  (HUANG WEI / XINHUA / AFP)

Dix-sept mineurs ont été pris au piège dimanche 27 septembre dans une mine de charbon du sud-ouest de la Chine à la suite d'une fuite de gaz, ont indiqué les autorités locales. Seize mineurs ont perdu la vie et une personne a pu être secourue. L'incident s'est produit dans la mine Songzao, située dans la municipalité de Chongqing (sud-ouest), une immense métropole à quelque 1 800 kilomètres de Pékin.

Une centaine de secouristes ont été dépêchés sur les lieux, ont annoncé les autorités. Elles ont précisé qu'une enquête avait été ouverte. Selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle, un tapis roulant de la mine a pris feu au petit matin dimanche, et provoqué une fuite de monoxyde de carbone à des niveaux dangereux.

La Chine, premier producteur mondial de charbon, est fréquemment le théâtre d'accidents de mine meurtriers du fait de réglementations en matière de sécurité sont souvent peu appliquées. En novembre 2019, au moins 15 mineurs avaient été tués lors d'un coup de grisou dans une mine de la province du Shanxi (nord). Les autorités avaient mis l'explosion sur le compte d'activités "illégales".