VIDEO. "Je suis désolé" : en larmes, Trudeau présente ses excuses auprès des homosexuels victimes de discriminations

Le chef du gouvernement a demandé pardon, au nom du Canada et des gouvernements du pays, pour ce qui s'est déroulé dans le passé.

FRANCEINFO

"Je suis désolé, nous sommes désolés." Dans un discours grave devant le Parlement, le Premier ministre canadien a présenté ses excuses, mardi 28 novembre, à la communauté LGBTQ. Justin Trudeau a endossé les "erreurs" des gouvernements successifs qui ont perpétué, tout au long de l'histoire du Canada, la discrimination contre les milliers de fonctionnaires, de policiers ou de militaires  "forcés à vivre à l'écart" et "humiliés" ces dernières décennies.

Le chef du gouvernement a évoqué sans détour "le rôle qu'a joué le Canada dans l'oppression, la pénalisation et la violence systémique à l'endroit des communautés lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenres, queer". 

Trois mille victimes seront indemnisées

L'État canadien s'est également engagé à indemniser 3 000 victimes pour un peu plus de 100 millions de dollars canadiens (66 millions d'euros). Autre mesure : un mémorial sera érigé à Ottawa, la capitale du pays, en souvenir des victimes de cette oppression en raison de leur orientation sexuelle.

En 2005, le Canada a légalisé le mariage entre personnes de même sexe. Et Justin Trudeau a été le premier chef de gouvernement au Canada à défiler dans les gay prides (marches des fiertés) de Vancouver et d'Halifax. Une habitude qu'il avait prise bien avant d'accéder à ses fonctions officielles.

Une larme sur la joue du Premier ministre canadien Justin Trudeau, à Ottawa (Canada), le 18 octobre 2017.
Une larme sur la joue du Premier ministre canadien Justin Trudeau, à Ottawa (Canada), le 18 octobre 2017. (ADRIAN WYLD / AP / SIPA)