13h15, France 2

VIDEO. Climat : "Tout ce qui se passe dans l'Arctique, un environnement très sensible, aura des conséquences plus au sud"

La scientifique Jane Fonger passe la moitié de l’année à la station Eureka, en Arctique. Et ce qu’elle constate en analysant ses données, c’est que "de toute évidence, il fait plus chaud ici"… Extrait du magazine "13h15 le dimanche" du 25 novembre 2018.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La station météorologique canadienne Eureka est la plus septentrionale du monde. La sentinelle de l’Arctique ne pourrait survivre sans être ravitaillée en fuel et en générateurs par un navire québécois. Le magazine "13h15 le dimanche" était déjà venu sur l’île en avril 2009, en plein hiver. Le paysage tout blanc avait une autre allure que cette terre à nu filmée à son retour en septembre 2018. Donc, rien à voir avec le réchauffement climatique ? Simple question de saison ? Pas d’affolement alors. Quoique…

L’extrême Arctique est mal couvert par les satellites. Les ballons-sondes y sont donc essentiels pour relever le taux d’humidité, la température, la direction du vent et sa vitesse. Voilà douze ans que la scientifique Jane Fonger passe la moitié de l’année à la station Eureka pour y observer le temps et les glaces. En été comme en hiver, les chiffres qu’elle relève sont assez clairs… ou plutôt assez sombres.

"Ce n’est pas normal de voir ce fjord si longtemps sans glace"

"Les ballons sont lancés à la même heure partout dans le monde pour avoir une idée exacte du temps qu’il fait sur l’ensemble de la Terre, jusqu’à l’atmosphère. Ce n’est pas normal de voir ce fjord si longtemps sans glace à cette période de l’année. Cela peut arriver pour un jour ou deux, mais c’est comme cela depuis au moins une semaine", explique Jane Fonger.

"J’ai jeté un œil à nos données climatiques, poursuit-elle, et on n’a pas dépassé les températures minimum depuis plusieurs années. En revanche, on a battu pas mal de records de chaleur. Donc, de toute évidence, il fait plus chaud ici. C’est un environnement très sensible et tout ce qui se passe dans l’Arctique aura des conséquences plus au sud."

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)