VIDEO. Le Québec en état de choc après l'attentat dans une mosquée

L'attaque a fait six morts. Alors qu'un homme soupçonné d'être le tireur a été arrêté, des hommages ont été déposés sur les lieux de l'attentat, lundi 30 janvier. Le Premier ministre canadien a participé dans la soirée à une marche de soutien et à une veillée.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

L'horreur et l'incompréhension dominent au Québec après l'attentat qui a fait six morts dans une mosquée, dimanche 29 janvier. Alexandre Bissonnette, étudiant en science politique à l'université Laval, voisine de la mosquée, a été interpellé peu après la tuerie. Cet homme de 27 ans est accusé d'avoir tué par balle six fidèles. La fusillade a également fait huit blessés, dont cinq étaient lundi dans un état grave.

Lundi, des personnes ont déposé des fleurs sur les lieux, en hommage aux victimes. Puis, dans la soirée, Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, a participé à une marche de soutien aux musulmans canadiens.

Une veillée organisée à Québec

Le chef du gouvernement et son épouse Sophie Grégoire ont ensuite assisté à une veillée, en face de la mosquée, entourés de plusieurs responsables politiques et de représentants de toutes les confessions.

Face à eux, des milliers de Québécois tenaient une bougie, une pancarte ou un bouquet de fleurs. Ils veulent croire que le Canada ne cédera pas à la fièvre xénophobe. D'autres veillées étaient organisées dans plusieurs villes canadiennes, comme à Montréal et Toronto.

Des personnes rassemblées le 30 janvier 2017 à Montréal après l\'attentat contre une mosquée à Québec (Canada).
Des personnes rassemblées le 30 janvier 2017 à Montréal après l'attentat contre une mosquée à Québec (Canada). (AUBIN LARATTE / CITIZENSIDE / AFP)