Fusillade dans une mosquée au Québec : l'auteur présumé inculpé de six meurtres avec préméditation

Des perquisitions sont en cours et d'autres inculpations pourraient venir, selon la police.

Des patrouilles de police bloquent un périmètre autour de la mosquée à Québec (Canada), le 30 janvier 2017.
Des patrouilles de police bloquent un périmètre autour de la mosquée à Québec (Canada), le 30 janvier 2017. (MATHIEU BELANGER / REUTERS)

L'enquête avance après la fusillade au Centre culturel islamique de Québec (Canada), dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 janvier. L'auteur présumé de l'attaque a été inculpé de six meurtres avec préméditation, lundi. Il fait également face à cinq chefs d'inculpation pour tentative de meurtre correspondant aux cinq personnes hospitalisées dans un état grave.

Des "positions identitaires" et "antiféministes"

"Des perquisitions sont en cours et on espère obtenir la preuve" qui pourrait déboucher prochainement sur une inculpation pour "terrorisme" et atteinte à la sécurité nationale, selon la police. Alexandre Bissonnette, âgé de 27 ans, a été déféré devant un juge lundi soir, vêtu d'une combinaison blanche et étroitement menotté. Cet étudiant en science politique à l'université Laval, voisine de la mosquée, a été interpellé peu après le drame.

"C'est avec douleur et colère que nous apprenons l'identité du terroriste Alexandre Bissonnette, malheureusement connu de plusieurs militants à Québec pour ses prises de positions identitaires, pro-Le Pen et antiféministes à l'université Laval et sur les réseaux sociaux", a dénoncé sur Facebook le collectif Bienvenue aux réfugiés - Ville de Québec. Selon des captures d'écran saisies avant que son profil sur les réseaux sociaux ne soit fermé, il avait aussi salué le compte Facebook du président américain Donald Trump.