Canada : nouvelle découverte de 182 tombes anonymes près d'un ancien pensionnat autochtone

Cette découverte fait suite à la détection des restes de 215 écoliers à Kamloops en Colombie-Britannique fin mai.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des fleurs et chaussures, devant l'entrée du Mohawk Institute, une ancienne école réservée aux enfants autochtones à Toronto, Ontario (Canada) le 31 mai 2021. (COLE BURSTON / AFP)

Des fouilles ont mis au jour 182 tombes anonymes sur le site d'un ancien pensionnat accueillant des autochtones au Canada, a annoncé mercredi 30 juin la communauté autochtone de Lower Kootenay, en Colombie Britannique. Cette découverte fait suite à la détection de 751 tombes la semaine dernière à Marieval, en Saskatchewan, et des restes de 215 écoliers à Kamloops en Colombie-Britannique fin mai.

La communauté de Lower Kootenay dit avoir mené les recherches en 2020 et localisé ces tombes à l'aide de géo-radars, près de cet ancien pensionnat géré entre 1912 et les années 1970 par l'Eglise catholique, au nom de l'Etat canadien.

Cette nouvelle découverte vient raviver le traumatisme vécu par près de 150 000 enfants amérindiens, métis et inuits, coupés de leurs familles, de leur langue et de leur culture, et enrôlés de force jusque dans les années 1990 dans 139 de ces pensionnats à travers le pays. Nombre d'entre eux ont été soumis à des mauvais traitements ou à des violences sexuelles, et plus de 4 000 y ont trouvé la mort, selon une commission d'enquête qui avait conclu à un véritable "génocide culturel" de la part du Canada.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canada

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.