VIDEO. Le Canadien qui prétend avoir découvert une cité maya explique sa théorie

William Gandoury, un jeune Canadien de 15 ans, a découvert le site dans le Yucatan (Mexique) sans aller sur place, mais juste en étudiant les constellations.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un adolescent québécois passionné par la civilisation maya et par l'astronomie. Grâce à ses deux passions, à seulement 15 ans, William Gandoury vient peut-être de localiser une cité perdue depuis plus de deux millénaires. Une découverte de pyramides enfouies sous l'épaisse végétation du Yucatan (Mexique) avec une drôle de théorie. Les croyances des Mayas reposaient sur l'observation du ciel. Selon l'adolescent, ils auraient donc bâti leur propre cité en reprenant le dessin des constellations.

Un triangle d'étoile déterminant

C'est en cherchant à prouver cette hypothèse que William a découvert qu'il manquait encore une cité sur la carte pour que celle-ci reproduise à la perfection le triangle d'étoile de la constellation d'Orient. Sans quitter sa chambre, il se rue sur internet et fait sa première découverte. "J'ai cherché avec Google Earth, j'ai trouvé quelques traces qui m'ont convaincu qu'il y avait vraiment la présence d'une cité maya", explique l'adolescent. Très vite, d'autres observations satellitaires de l'agence spatiale canadienne confirment celles de l'adolescent. William n'est pas encore certain d'avoir trouvé l'eldorado, mais cet archéologue en herbe espère très vite aller sur le terrain pour vérifier qu'il ne s'est pas trompé.

Il risque d'être déçu. Sur son compte Facebook, un anthropologue américain dénonce "un terrible exemple de science de pacotille". "Les Mayas ne planifiaient pas la construction de leur ville en fonction des constellations (...) Cette forme trouvée sur Google Earth a été construite par les hommes, mais c'est un vieux champ de maïs", écrit David Stuart."Cette histoire (...) est une aberration : les constellations sont des constructions culturelles, les nôtres nous viennent des Grecs", abonde Marie-Charlotte Arnauld, archéologue au CNRS, interrogée par Arrêt sur images.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une interview de William Gandoury, jeune découvreur d\'une cité maya, en mai 2016.
Capture d'écran d'une interview de William Gandoury, jeune découvreur d'une cité maya, en mai 2016. (FRANCE 2)