Reportage Présidentielle au Brésil : les bikers à fond derrière Jair Bolsonaro, "vraiment un mec bien"

Les Brésilients votent, ce dimanche 2 octobre, pour le premier tour de l'élection présidentielle. Le président sortant Jair Bolsonaro, en difficulté dans les sondages, peut compter sur le soutien des motards.

Article rédigé par
Alexandre Abergel - Sandrine Etoa-Andegue
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
André, un motard brésilien de 52 ans, porte un tee-shirtà l'effigie de Jair Bolsonaro, le président sortant candidat à sa réélection. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

"C'est lui qu'on veut à nouveau", commente André, tee-shirt à l'effigie de Jair Bolsonaro sous son veston en cuir de biker, alors que le premier tour de l'élection présidentielle brésilienne a lieu ce dimanche 2 octobre. Cet entrepreneur brésilien de 52 ans soutient le président sortant d'extrême droite face à l'ancien président de gauche Lula et aux autres candidats.

>> Suivez le direct sur le premier tour des élections présidentielles au Brésil

Comme André, 156 millions d’électeurs sont amenés à choisir celui qui dirigera le Brésil pour les quatre prochaines années. Lula est en tête dans les sondages. Mais du côté de Bolsonaro, ses militants y croient encore. Parmi eux, de nombreux motards, qui partagent avec le président populiste, la même passion pour les grosses cylindrées. 

André affiche son soutien à Jair Bolsonaro sur le pare-brise de sa moto. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

André se rassemble avec d'autres bikers en périphérie de Rio de Janeiro. Ce quinquagénaire connaît par cœur la vidéo de sa rencontre avec le président Bolsonaro à l’occasion du premier rassemblement de motard après son élection en 2018, mais il est toujours aussi euphorique quand il la regarde : "Ah ça m'émeut, ça m'émeut. C'est vraiment un mec bien."

"Un homme qui parle vrai, brutal, provocateur"

Le chef d’État, biker passionné, a chouchouté l’importante communauté de motards brésiliens pendant son mandat, selon André. "Petit à petit, il a diminué le prix des péages sur les autoroutes pour les motos", explique le biker brésilien. Pour lui, Jair Bolsonaro est "un homme qui parle vrai, brutal, provocateur".

"D'ailleurs il s’est un peu calmé ces derniers temps, son discours a changé cause de ses conseillers. Mais nous c’est le Bolsonaro qui envoie tout péter qu’on aime !"

André, un biker brésilien

à franceinfo

La victoire lui est acquise veut croire Valeria, sa Harley entre les jambes. Cette motarde ne croit pas les sondages qui donnent Lula en tête. "En 2018, les sondages l’annonçaient perdant, se rappelle-t-elle. Cette fois, je crois même qu’il a une grande chance de l’emporter dès le premier tour, il suffit de voir les images des foules de gens qui soutiennent le président partout au Brésil."

Valeria, une motarde brésilienne, qui soutient le président sortant Jair Bolsonaro pour sa réélection. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Derrière ses lunettes de soleil, Marcio lui se méfie du vote électronique et des médias traditionnels qui évoquent les soupçons de corruption autour du fils aîné du président Bolsonaro. "Cet ex-président de gauche qui lui a été en prison pour corruption tente de nous faire croire que Bolsonaro aussi est corrompu, mais ils n’ont aucune preuve", s'agace Marcio. Si Lula revient au pouvoir, il siffle : "J’aurais vraiment honte d’être brésilien."

Les bikers brésiliens soutiennent Bolsonaro pour sa réélection - reportage de Sandrine Etoa-Andegue
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.