Les indiens waiãpis, une tribu indépendante

Les Waiãpis continuent de vivre dans le parc Renca malgré les tentatives d’exploitation industrielles.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Accord parfait entre hommes et nature

Logée au coeur de la forêt amazonienne, dans le parc naturel Renca, cette tribu subsiste sans aucune aide extérieure. Complètement isolés, les indiens waiãpis comblent la plupart de leurs besoins grâce à la nature environnante. 

« Sans la forêt, les indiens waiãpis ne pourraient pas bien vivre. », confirme l’un d’entre eux.

Les arbres et autres plantes ne leur servent pas seulement à se nourrir. Tous les habitats sont construits par la tribu grâce aux ressources naturelles. La nature leur prodigue même de quoi faire des médicaments. « On s’en sert pour cicatriser des blessures et aussi pour peindre, pour faire de l’artisanat. ».

Un peuple en danger

Cette tribu n’a été découverte que dans les années soixante-dix par le gouvernement brésilien. Depuis, elle est constamment menacée. Car le gouvernement a exprimé son désir d'ouvrir une partie de la réserve à l'industrialisation, celle-ci étant riche en minerais précieux.

En août 2017, le gouvernement brésilien a ouvert le parc à l'exploitation minière. Cette annonce a été immédiatement critiquée par plusieurs ONG environnementales, l’Église catholique brésilienne et certaines célébrités comme Leonardo DiCaprio. Le gouvernement a fini par faire machine arrière.

Face aux tentatives d’exploitation de cette zone, pourtant protégée, les Waiãpis comptent bien préserver la forêt qui les abrite depuis des siècles.

« On veut que notre forêt reste comme elle est, vivre tranquille sur notre territoire. ».

Les indiens waiãpis, une tribu indépendante
Les indiens waiãpis, une tribu indépendante (Brut.)