Le club brésilien Chapecoense rejoue pour la première fois depuis le crash aérien qui a décimé l'équipe

Les trois joueurs rescapés du crash ont reçu le trophée de la Copa Sudamericana, dont ils allaient disputer la finale en Colombie quand leur avion s'est écrasé.

AP / REUTERS

Une renaissance pour Chapecoense. Le 28 novembre, l'avion qui transportait les joueurs et le staff de ce club de football brésilien s'est écrasé en Colombie, n'épargnant que six survivants dont trois joueurs. Deux mois plus tard, samedi 21 janvier, le club a disputé son premier match depuis la catastrophe, et les rescapés ont soulevé le trophée de la Copa Sudamericana dont ils allaient disputer la finale.

Le gardien Jackson Follmann, dont une partie de la jambe droite a été amputée, est arrivé sur la pelouse en fauteuil roulant, au côté du défenseur Neto et du latéral Alan Ruschel, déclenchant un tonnerre d'applaudissements. Les épouses des joueurs morts dans la catastrophe ont, elles, reçu la médaille attribuée à leurs maris.

Un match nul 2-2 pour débuter

Le club se rendait en Colombie pour disputer le match aller de la finale de cette compétition continentale, contre l'Atletico Nacional, quand l'avion s'est écrasé. Après le drame, l'Atletico National avait demandé à ce que Chapecoense soit désigné vainqueur.

Depuis le drame, Chapecoense s'est constitué une nouvelle équipe, en grande partie grâce à des joueurs prêtés par d'autres équipes du championnat brésilien pour aider le club à se reconstruire. Samedi, c'est le défenseur Douglas Rolli qui a marqué le premier but de cette nouvelle équipe de Chapecoense, dans un match qui s'est terminé sur le score de 2-2 contre Palmeiras.

Jackson Follmann, joueur du club de Chapecoense rescapé du crash aérien qui a décimé l\'équipe, reçoit le trophée de la Copa Sudamericana, le 21 janvier 2017 à Chapeco (Brésil).
Jackson Follmann, joueur du club de Chapecoense rescapé du crash aérien qui a décimé l'équipe, reçoit le trophée de la Copa Sudamericana, le 21 janvier 2017 à Chapeco (Brésil). (NELSON ALMEIDA / AFP)