Brésil : le président Jair Bolsonaro hospitalisé pour une occlusion intestinale

Le chef d'Etat est dans un état stable, selon ses médecins. Une opération d'urgence avait été dans un premier temps envisagée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président brésilien Jair Bolsonaro le 10 novembre 2020 à Brasilia (Brésil). (EVARISTO SA / AFP)

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui souffre d'une occlusion intestinale, a été admis mercredi 14 juillet dans un hôpital privé de Sao Paulo où il recevra "dans un premier temps" un "traitement clinique conservateur", selon le dernier bulletin médical du chef d'Etat, qui exclut pour l'instant une intervention chirurgicale d'urgence.

"Après des tests cliniques, de laboratoire et d'imagerie, le président restera à l'hôpital dans un premier temps pour un traitement clinique conservateur", a expliqué l'hôpital privé Vila Nova Star dans le bulletin signé par l'équipe médicale. Jair Bolsonaro avait été hospitalisé en raison d'une crise de hoquet persistante depuis plus de dix jours.

Le président d'extrême droite brésilien, âgé de 66 ans, a été opéré à plusieurs reprises ces deux dernières années après avoir subi des perforations intestinales lors d'un attentat à l'arme blanche en septembre 2018, en pleine campagne pour l'élection présidentielle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.