Brésil : le bras de fer entre Jair Bolsonaro et la Cour suprême

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Brésil : le bras de fer entre Jair Bolsonaro et la Cour suprême
franceinfo
Article rédigé par
J. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Le Brésil traverse une crise constitutionnelle. La Cour suprême a ordonné l’ouverture d’enquêtes contre le président et son entourage.

Le Brésil fête son indépendance mardi 7 septembre. Des dizaines de milliers de manifestants pro-Bolsonaro ont envahi les rues de Sao Paulo, Rio ou bien encore Brasilia. Le président, Jair Bolsonaro, qui a assisté au traditionnel défilé militaire, a demandé à ses partisans de donner de la voix au même moment pour faire pression sur la Cour suprême qui a ouvert plusieurs enquêtes contre lui.

“Une nouvelle histoire commence à s’écrire ici


“Nous retournons aujourd’hui dans la rue pour la liberté des gens qui veulent manifester, qui veulent soutenir le président et qui veulent dire ce qu’ils veulent. Et la Cour suprême fédérale veut enlever cette liberté aux gens”, explique Bruno Glazer, manifestant pro-Bolsonaro. Le président est allé haranguer la foule à Brasilia, où plus de 5 000 policiers quadrillaient la ville. Le président d’extrême droite n’a pas hésité à menacer directement la Cour suprême. “À partir d’aujourd’hui, une nouvelle histoire commence à s’écrire ici, au Brésil”, a-t-il déclaré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.