Brésil : la libération de l'ex-président Lula ordonnée par un juge puis annulée par un autre quelques heures après

Âgé de 72 ans, Luiz Inacio Lula da Silva a été condamné à douze ans de prison pour corruption. 

L\'ancien président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva lors d\'un meeting à Santana do Livramento, le 19 mars 2018. 
L'ancien président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva lors d'un meeting à Santana do Livramento, le 19 mars 2018.  (REUTERS)

L'espoir a été de courte durée pour Luiz Inacio Lula da SilvaUn juge de cour d'appel du Brésil a annulé, dimanche 8 juillet, un ordre de libération de l'ex-président pris quelques heures plus tôt par un autre magistrat de la même cour.

La police fédérale doit s'abstenir "de pratiquer quelconque acte qui modifie la décision collégiale" de condamner Lula à 12 ans et un mois de prison pour corruption, a affirmé le juge Joao Pedro Gebran Neto, décidant que l'ex-président (2003-2010) devrait rester dans sa prison de Curitiba (sud).

Âgé de 72 ans, Lula a été condamné en appel en janvier dernier pour avoir reçu un luxueux appartement en bord de mer de la part d'une entreprise de bâtiment en échange de faveurs dans l'obtention de marchés publics. Lula nie farouchement et se dit victime d'un complot pour l'empêcher de se présenter à l'élection présidentielle d'octobre, pour laquelle il est en tête des intentions de vote.