Brésil : le président, Jair Bolsonaro, va quitter l'hôpital

Depuis l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime en pleine campagne électorale pour la présidentielle, en 2018, le dirigeant brésilien a subi une succession d'alertes et quatre opérations de l'intestin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président brésilien Jair Bolsonaro à l'hôpital Vila Nova Star de Sao Paulo, le 5 janvier 2022. (NELSON ALMEIDA / AFP)

Une photo pouce en l'air, maillot de football sur les épaules, et bien sûr sans masque. Le président brésilien Jair Bolsonaro, 66 ans, a annoncé tôt mercredi 5 janvier qu'il avait été autorisé par ses médecins à quitter l'hôpital, deux jours après son admission à Sao Paulo en urgence pour de nouvelles violentes douleurs intestinales.

"Autorisation de sortie maintenant", a tweeté le chef d'Etat en postant une photo où il est encore alité, entouré de ses quatre médecins.

Le président s'est remis de la sub-occlusion intestinale pour laquelle il a dû être hospitalisé en urgence avant l'aube lundi, avaient annoncé mardi ses médecins, précisant qu'il n'aurait pas à subir une nouvelle intervention chirurgicale à l'abdomen.

Depuis l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime en septembre 2018, en pleine campagne électorale pour la présidentielle, Jair Bolsonaro a subi une succession d'alertes et quatre opérations de l'intestin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brésil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.