Brésil : fin de règne pour Dilma Rousseff

C'est la chute d'une figure et la fin d'un règne de treize ans pour Dilma Rousseff. Celle qui avait succédé à Lula a été officiellement suspendue après le vote du Sénat.

FRANCE 2
Les partisans de Dilma Roussef scandent "Vive la guerrière!". La présidente du Bresil a été écartée du pouvoir. Sa réaction est grave, elle parle de coup d'État. "Je le reconnais, je n'aurais jamais imaginé qu'il faudrait se battre à nouveau contre un coup d'État dans mon pays. Je me battrai jusqu'au bout", a déclaré la présidente du Brésil.  

Procès pour maquillage de comptes publics

Mâchoire serrée, elle quitte le palais présidentiel, décidée à se battre contre la procédure de destitution qui la vise. Dilma Rousseff, la première femme présidente du Brésil, va devoir affronter un humiliant procès pour maquillage de comptes publics. Elle était pourtant rentrée dans l'histoire en 2011. Elle était à l'époque aussi populaire que son mentor, l'ancien président Lula, enfant chéri des Brésiliens. Si la chambre haute la condamne, son départ du pouvoir sera définitif. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Dilma Rousseff, le 6 mai 2016.
Dilma Rousseff, le 6 mai 2016. (EVARISTO SA / AFP)