Bissau: 2e tour de la présidentielle

Les Bissau-Guinéens ont voté dimanche au 2e tour pour élire un nouveau président entre deux ex-chefs d'Etat

Les Bissau-Guinéens ont voté dimanche au 2e tour pour élire un nouveau président entre deux ex-chefs d'EtatLes Bissau-Guinéens ont voté dimanche au 2e tour pour élire un nouveau président entre deux ex-chefs d'Etat

Les deux prétendants sont Malam Bacaï Sanha et Kumba Yala. Lors du premier tour, le 28 juin, la participation s'est élevé entre 55 et 60%.

Ce scrutin anticipé est organisé après une série d'assassinats dont celui le même jour, début mars, du président Joao Bernardo Vieira et du chef d'Etat-major de l'armée, le général Batista Tagmé Na Waïe.

Près de 150 observateurs dont 21 de l'UE étaient déployés dans le pays.

M. Sanha, qui a voté à Bissau, avait obtenu, au premier tour organisé le 28 juin, 39,59% contre 29,42% à M. Yala, qui a voté à Gabu, une ville dans l'Est.

En milieu de journée, le chef d'Etat-major de l'armée, le général Zamora Induta, a d'ailleurs demandé aux deux candidats de "recourir aux instances judiciaires en cas de contestation (électorale) pour éviter de créer des perturbations".

"Nous n'accepterons pas que l'ordre public, la stabilité et la paix interne soient remis en cause", a insisté le général Induta sur la radio publique.

Avec cette élection, "j'espère que ce sera la fin de la violence", qui déstabilise ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest depuis plus d'une décennie (guerre civile, tentatives et coups d'Etat, assassinats politiques), a dit le président intérimaire, Raimundo Pereira, après avoir voté à Bissau.

Les premiers résultats provisoires sont attendus dans les prochains jours.