Svetlana Tikhanovskaïa : "Je vois bien que la Biélorussie est importante aux yeux de la France"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
tikhanovskaia
FRANCEINFO
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Svetlana Tikhanovskaïa, leader de l'opposition biélorusse qui vit en exil en Lituanie, est l'invitée du 23h de franceinfo jeudi 16 septembre.

"Ce qu'il se passe en Biélorussie concerne en premier lieu le peuple. Il y a des épisodes de violence qui viennent du régime. Des atrocités sont perpétrées en prison. Nous avons besoin de la communauté internationale, car nous ne pouvons pas nous permettre de nous exprimer dans la rue en Biélorussie", affirme en anglais Svetlana Tikhanovskaïa sur franceinfo jeudi 16 septembre.

La leader de l'opposition biélorusse a rencontré le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian jeudi à Paris. "Je vois bien que la Biélorussie est importante aux yeux de la France. Emmanuel Macron a été le premier à se rendre en Lituanie après l'élection frauduleuse" d'Alexandre Loukachenko. "La France peut prendre la tête du mouvement pour initier des négociations avec le régime".

La Russie soutient le régime d'Alexandre Loukachenko. "C'est important, mais nous avons des forces démocratiques en Biélorussie, ainsi que le soutien d'une grande force au sein de l'Union européenne, des Etats-Unis et du Royaume-Uni. Personne ne devrait intervenir dans les affaires internes de la Biélorussie et défendre les droits de l'homme ne représente pas une interférence", commente-t-elle.

Loukachenko "ne représente plus le peuple"

"Alexandre Loukachenko est devenu toxique pour tout le monde, il ne représente plus le peuple, c'est pourquoi il est obligé de recourir à la violence", assure Svetlana Tikhanovskaïa.

Maria Kolesnikova a choisi de rester en Biélorussie pour s'opposer au président. "C'est un héros, elle savait qu'elle serait emprisonnée. Elle est forte et n'a pas trahi ses valeurs. Le peuple est fier de son action. Quand j'ai dû quitter mon pays, j'ai pensé à mes enfants, c'était le plus important à l'époque", explique l'opposante biélorusse.

"Il est de la responsabilité morale de chaque individu, de chaque pays de soutenir ceux qui sont en chemin vers la démocratie, c'est pourquoi il est si important de soutenir le peuple biélorusse", conclut Svetlana Tikhanovskaïa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biélorussie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.