Cet article date de plus de sept ans.

Au moins 35 morts dans des attentats à Bagdad

Plusieurs attentats à la bombe ont été perpétrés mercredi dans un quartier de Bagdad, en Irak. Le bilan de ces violences s'élève à au moins 35 morts et 56 blessés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Ahmed Malik Reuters)

Une voiture piégée a explosé mercredi à proximité d'une église dans le quartier de Doura, au sud de Bagdad, au moment où les fidèles sortaient de l'édifice après la messe de Noël.

Deux bombes ont par ailleurs explosé sur un marché de ce même quartier de la capitale irakienne. Cette série d'attentats, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, a fait au moins 35 morts et 56 blessés.

2013, une année noire 

Depuis dix ans, les violences confessionnelles ensanglantent le pays, poussant certaines populations à l'exode. Selon les estimations,  de 1,5 million de
chrétiens présents en Irak en 2003, il en reste  moins de 500.000 aujourd'hui.

Depuis le début de l'année, plus de 6.650 personnes ont été tuées en Irak lors d'attentats. C'est l'année la plus meutrière que le pays ait connue depuis cinq ans. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.