Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Malgré la "fatwa", les Iraniennes veulent continuer à faire du vélo

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Le guide suprême d'Iran, Ali Khamenei, aurait conseillé aux femmes d'abandonner la bicyclette, le 10 septembre 2016.

Elles feront du vélo si elles le veulent ! C'est leur façon de résister à une "fatwa" émise par le guide suprême d'Iran Ali Khamenei. Selon The Huffington Post qui cite l'agence de presse Iran News Update, dirigée par l'opposition iranienne en exil, le guide aurait déclaré le 10 septembre : "Faire du vélo attire l'attention des hommes et expose la société à la corruption, et surtout cela contrevient à la chasteté des femmes, il faut l'abandonner."

"Le vélo fait partie de nos vies !"

Un certain nombre d'Iraniennes ont donc décidé d'enfourcher leur bicyclette et de poster sur les réseaux sociaux des photos ou des vidéos d'elles-mêmes en train de pédaler. "Le vélo fait partie de nos vies !" proclame ainsi une jeune fille, sur l'île touristique de Kish, dans le golfe arabo-persique.

Dès que cette jeune femme a eu vent de la "fatwa", un avis juridique islamique, émise par l'ayatollah Khamenei, elle a immédiatement loué un vélo avec une amie : "Nous n'abandonnons pas !" L'association féministe iranienne My Stealthy Freedom, dont la fondatrice vit en Europe, selon The Huffington Post, se fait un plaisir de compiler ces photos sur son compte Instagram.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.